Sexy Lyon

L'amour virtuel est-il possible ?

Beaucoup de couples se sont formés grâce à l’évolution de la communication, en d’autres termes de l’internet. En effet, les sites de rencontres, les messageries, les chats et les webcams ont favorisé et ont facilité les relations amoureuses.

Une nouvelle tendance de relation

A notre époque, la plupart des gens ne trouvent plus d’occasion de vraiment communiquer face à face avec d’autres. Notre quotidien a énormément changé, rares sont alors les moments où l’on peut vraiment parler directement à quelqu’un. Grâce à l’évolution de la technologie, on n’a plus besoin de voir une personne en face pour pouvoir la parler. Désormais, même dans un autre continent, deux individus peuvent s’échanger des propos.
Il devient alors plus facile de démarrer une conversation avec n’importe qui. On fait la connaissance d’une personne à travers des messages, des appels ou des webcams. Nombreux sont les gens qui tombent amoureux sans même de contact physique ou de face à face. Ils arrivent à tout se dire par téléphones et par internet.

Concepts sur l’amour virtuel

A la recherche de l’amour, certains publient des annonces sur internet décrivant leur profil ainsi que leur genre. Tout en espérant que la personne idéale se trouve dans le même site par exemple. Cependant, la perfection est relative à chaque personne. Ce qui peut engendrer une perte de temps si l’on ne se rend pas compte assez tôt.

Dans un amour virtuel, l’univers où évolue la relation n’est pas vraiment la réalité, ni même l’imagination. Seuls ce que les deux personnes ressentent définissent cet univers. Un couple se doit de créer un espace commun réel où ils pourront se libérer, se soutenir, se caresser et s’entre-aider. Si l’amour est virtuel, alors la relation sera de plus en plus virtuelle. Chacun peut modifier à sa guise son profil sur internet, ce qui a pour conséquence d’être aimé non avec sa vraie personnalité mais d’une autre.

Toutes relations connaissent des problèmes. Ces crises reflètent que la relation vit, et qui peuvent conduire à l’évolution du couple. Une personne engagée dans l’amour virtuel se sent bien dans un blog echangiste. Si le monde réel ne lui offre pas de confort et de raison de vivre, le monde virtuel le lui procure. Il ne prend pas en compte simplement que dès qu’il y a déconnexion, si comme si la relation disparaissait. Ce qui rend facile de procéder à une rupture sur internet, il suffit d’éteindre son appareil de communication.

La virtuelle écarte de plus en plus de la réalité

Etre en couple signifie que l’on ne craint plus la solitude et que l’on n’est plus seul pour faire face aux problèmes. Des avantages que les amours virtuels ne pourront pas réussir à procurer. Au contraire, la sensation d’être seul peut s’intensifier dès que l’autre ne répond plus.

Cependant, beaucoup trouvent plus de satisfaction dans une relation virtuelle. En effet, ces types de personnes ne souhaitent en aucun cas être blessées ou bien manipulées par son partenaire. Au fond, ce qui souhaite fonder une relation à partir d’un amour virtuel ont un problème psychologique. Une copine ou bien un copain virtuels peut nous faire sortir de la solitude mais enfin de compte cela nous enfonce plus dans nos difficultés à faire face à la réalité.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Actus"

  1. 3 Janv. 2017Des sites web proposent du porno gratuit482 clics
  2. 27 Avril 2016Célibataire : ce que votre portable dit de vous625 clics
  3. 21 Avril 2016Pourquoi faire une rencontre sur internet700 clics
  4. 21 Avril 2016De l'envie de donner un orgasme à son partenaire646 clics
  5. 19 Avril 2016Elle me demande comment je la trouve : comment réagir ?746 clics
  6. 15 Avril 2016Les femmes rondes prisées par les stressés768 clics
  7. 7 Avril 2016Près de la moitié des hommes seraient prêt à coucher pour réussir654 clics
  8. 11 Fév. 2016La mode des gros seins, encore d'actu ?1306 clics
  9. 23 Déc. 2015Les femmes serait-elles aussi infidèles que les hommes ?802 clics
  10. 12 Oct. 2015Le sexe à l'ère du numérique1053 clics